• Domaine : POSSA (Azienda)
  • Vigneron : Samuele Heydi Bonanini
  • Région : Italie
  • Label : Agriculture biologique

Le producteur

Mer ouverte, paysages grandioses. Une côte montagneuse, abrupte, bicolore de schiste et de verdure, qui s'avance aventureuse sur le bleu des eaux. Il y a comme une dimension tellurique, quelque chose d'au delà des hommes, une autre échelle. Comme un paysage que l'on devrait regarder de loin, prendre du recul, la voile vers le large pour gagner en perspective. C'est pourtant de près que l'on découvre l'enfoui, le caché, ou plus exactement le noué, l'uni, le conjugué dans l'intime, que les hommes et la nature, les hommes dans la nature, leur nature dans la nature, ont fait naître dans les Cinque Terre. C'est en affleurement des falaises déchiquetées que l'on trouve des terrasses paisibles,  illuminées. C'est sur un épaulement ouvert au vide que l'on trouve un village, Riomaggiorre, accroché, serti dans le paysage, dans la ligne et l'essence du lieu. Cette côte exprime parfaitement la beauté et l'évidence que peut donner une fusion, une vraie vie commune entre l'homme et son lieu. C'est un travailler ensemble, un vivre ensemble.
 
Alors au coeur de la roche, de la broussaille qui coiffe le schiste on trouve un artisan, un habitant, un vivant découvreur et porteur de mémoire, Samuel "Heydi" Bonanini. Marqué dans son enfance par son grand-père fermier vigneron, il construit depuis 2004 une nouvelle ferme, une ferme bien de maintenant, avec des outils de maintenant, une vie dans le présent, mais avec cette mémoire, cette musique, ces vibrations qui viennent de si loin. Souvenirs des gestes, des goûts, des équilibres de vie, des ambiances sur la mer, souvenirs qui portent en eux une expression aboutie de la présence au monde. Par cette remise en chantier d'une ferme en polyculture, vin, citrons, miel, oliviers, dans des paysages magnifiques mais hors de toute logique de rentabilité financière, de performance productive, c'est une manière de  faire vivre d'autres raisons de vivre, conter un autre histoire avant que la mort nous emporte. Peut-être est-ce aussi voir que ce qui est juste, l'est ici, maintenant. Ici pour Heydi , c'est Riomaggiore, et cela n'a rien de commun avec nul autre endroit au monde, les vins que vous y trouverez ne ressemblent à rien d'autre et dès lors, ils sont en dehors des critères de notre connaissance. Nous nous devons d'aller à leur rencontre et de les écouter. Ils sont nos visiteurs.
 
C'est donc là, dans la ligne plongeante vers l'abîme que poussent dans un joyeux désordre pieds de vignes, oliviers, citronniers, châtaigniers et guarrigues, que vaquent les abeilles d'Heydi. On descend à la vigne en motorail, on remonte les caissettes de raisin de même, on vit dans la pente, dans la verticalité, en connaissant la chute. C'est peut-être pour cela que l'on élabore des blancs taniques, avec des macérations pelliculaires, des vins de masse, de corps, qui prennent toutes les dimensions de l’horizon dans votre bouche. Un bianco delle cinque terre, si vous n'en avez jamais bu, vous n'en avez jamais bu. Et ne parlons pas du Sciacchetra, cet élixir  ce moelleux d'un autre âge, d'une autre dimension. Comment autant d'histoire, de savoir, de poésie, de rapport au monde, peut se retrouver dans une bouteille ? N'est ce pas le point d'interrogation qui nous pousse à faire du vin et à le boire ?